En cours

Infos CCAS été 2020

Les 6 premiers mois de l’année 2020 ont été marqués par la pandémie ainsi que les graves enjeux sanitaires et le confinement qui en ont résulté.

Dans cette période difficile et inédite les Activités Sociales ont poursuivi leur œuvre au service des électriciens et gaziers et de leur famille.

Elles ont également veillé à poursuivre leurs actions au nom des valeurs de solidarité en mettant à disposition des villages vacances, mais aussi en faveur de la culture en maintenant leurs engagements auprès des compagnies qui se produisent cet été dans leurs établissements.

Les décisions prises par les organismes avaient donc pour objectifs la sécurité des bénéficiaires et des acteurs des Activités Sociales, à travers notamment le maintien du lien social avec les populations les plus fragiles mais aussi le maintien intégral des aides (avec parfois des évolutions favorables aux bénéficiaires, ex AAJ).

Lien social

Dès le début de la crise, les élus des Activités Sociales ont créé toutes les conditions pour que le lien social avec les bénéficiaires soit maintenu.

Dans cette période complexe, une vraie dynamique de solidarité s’est mise en place au niveau des CMCAS, mobilisant largement les Présidents de CMCAS, les élus, les professionnels (TCP, ACP, RCP, DO, ASS…) ainsi que le réseau solidaire afin de mettre en place des démarches définies localement en fonction des besoins de leurs bénéficiaires.

Ainsi, 49 CMCAS ont réalisé plus de 43 000 appels auprès des populations fragiles, et notamment des plus anciens : 26 425 appels aux plus de 60 ans et 17 109 appels aux moins de 60 ans.

Les aides « d’Action sanitaire et sociale » ont été versées aux bénéficiaires dans les délais habituels.

Pour les jeunes, l’Aide à l’Autonomie des Jeunes (AAJ) a été doublée afin de soutenir les étudiants, privés de revenus du fait de l’épidémie et de l’instauration du confinement, qui cumulent les difficultés et basculent dans une très grande précarité, alimentaire notamment.

Cette aide intervient pour les mois de mars à septembre 2020 pour les jeunes bénéficiant déjà de l’AAJ.

Vacances

Tous les séjours à l’étranger, groupe ou individuel, ont été annulés pour des raisons de précaution et de sécurité, mais également car les conditions d’ouverture des frontières et d’accueil des touristes sont toujours inconnues.

Les Activités Sociales ont réussi à ouvrir tous les villages vacances (hormis Estagel et La Ville du Bois transformés en ACM) dès le 28 juin, avec responsabilité et prévention, dans les meilleures conditions et ainsi répondre au droit aux vacances pour tous.

Ce temps de vacances est essentiel après la période difficile traversée.

Des relogements ont été réalisés afin :

  • de proposer une offre de restauration, dans le respect des normes sanitaires exigées, aux bénéficiaires ayant réservé des chambres.
  • de réaffecter les bénéficiaires ayant fait des réservations dans des campings Campéole ou des centres partenaires ne pouvant être ouvert cet été.

Toutes directives et normes sanitaires émises par les autorités sont déployées pour garantir la sécurité des bénéficiaires, de leurs enfants mais aussi des acteurs des Activités Sociales.

L’implication des bénéficiaires est nécessaire pour que le dispositif soit efficace (charte d’engagement pour les colos).

Un service restauration est proposé aux bénéficiaires ayant opté pour une offre de restauration (petit déjeuner, demi-pension, pension complète) : l’organisation de la salle est effectuée dans le respect des normes sanitaires et des directives gouvernementales (pas de self-service).

Le service de plats à emporter est assuré partout où cela est possible.

Tout a été mis en œuvre pour que les séjours pluriels puissent être accueillis : chaque situation a été étudiée en lien avec la famille, le département santé de la CCAS et la CAS METZ REGIE.

Comme chaque année, au nom des valeurs de solidarité portées par les Activités Sociales, des familles et des enfants du Secours Populaire sont accueillis en villages vacances et en colos.

Colos (spécificités)

Afin de permettre le départ des enfants en colos, un dispositif complet (durée, localisation, activités envisagées, nombre d’enfants répartis par groupe…) a été construit, dans un cadre responsable et préventif.

L’accueil des enfants a été régionalisé. Cette décision doit permettre de maximiser les possibilités de départ. Elle offre également une gestion plus souple pour les convoyages ou en cas de difficultés (santé, comportemental…) avec un enfant.

Pour permettre ce départ : plus de 9 000 appels effectués auprès des familles afin de leur proposer une colo régionalisée.

Environ 6 500 enfants (chiffre au 30/06) partiront donc en vacances en colo. Les inscriptions restent possibles en fonction des places disponibles dans les régions de l’enfant.

Modification de la tarification et application exceptionnelle d’une tarification « régionalisée » pour toutes les tranches d’âge (tarification la plus faible).

Les sorties, comme les activités en extérieur auront lieu en respectant les gestes barrières, les règles sanitaires et de distanciation et éventuellement le port du masque en cas de distanciation impossible. Il en est de même pour la majorité des activités d’intérieur.

Culture, sports et loisirs

Tournées culturelles : tout est réalisé pour permettre la tenue des représentations prévues dans le cadre de la programmation culturelle des villages vacances. Cet accès à la culture constitue un des piliers de la politique culturelle des Activités Sociales.

Médiathèque : dans le cadre du confinement, les élus fait le choix d’élargir l’accès libre aux contenus de la médiathèque numérique pour les bénéficiaires des Activités Sociales jusqu’à la fin du mois de septembre.

Ce choix constitue une forme d’aide et de soutien et vise à pallier l’annulation des activités de CMCAS, parmi lesquelles les actions culturelles menées par les CMCAS.

Quelques chiffres

Depuis le lancement fin 2017 : 18 292 utilisateurs en cumulé

Depuis le 27 mars 2020 : 5 235 nouveaux comptes ouverts, 36 372 consultations, 13 999 films vus, 12 043 livres lus, 4 492 connexions à Music Me.

Le choix du numérique pour les festivals :

Les festivals organisés chaque année par les organismes ont été contraints d’annuler leurs éditions pour 2020. Cette décision, bien qu’évidente pour des raisons de sécurité, ne s’avérait pas satisfaisante au regard de la politique culturelle ambitieuse que mène les organismes.

Toutes les solutions ont donc été explorées pour maintenir ces festivals et le choix de recourir à des outils digitaux a parfois offert une alternative intéressante et innovante.

Exemple : Visions Sociales a ainsi pu se tenir via la médiathèque.

CSMR

La situation s’est stabilisée et Solimut arrive désormais à répondre aux questionnements et aux sollicitations des bénéficiaires adhérents dans les plus brefs délais.

La grille de prestations santé 2020 améliore les niveaux de remboursement dans les domaines des prothèses dentaires (+50%) ; des prothèses auditives (20 à 40%) ; en optique et en médecine douce (+25€).

Catégories :En cours, Vie de la CAS

Tagué:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s